Amour·Ebooks·Femme·Littérature anglo-saxonne

« Mon amie Adèle » de Sarah Pinborough

9782253107880FS

Résumé :

LOUISE Mère célibataire, elle est coin

cée dans un quotidien minuté. Un soir pourtant elle embrasse un homme dans un bar… sans savoir qu’il est son nouveau patron. DAVID Psychiatre renommé et dévoué à sa femme, il regrette ce baiser mais ne peut s’empêcher de tomber amoureux de son assistante. ADELE L’épouse de David semble n’avoir aucun défaut. Si ce n’est de vouloir à tout prix devenir l’amie de Louise…
Fascinée par ce couple modèle, Louise se retrouve malgré elle piégée au coeur de leur mariage. Et peu à peu, elle commence à entrevoir des failles. David est-il l’homme qu’il prétend être ? Adèle, aussi vulnérable qu’elle y paraît ? Et par quel secret inavouable sont-ils liés l’un à l’autre ?

Mon avis :

J’ai d’abord été attirée par la couverture rouge et blanche puis par le nom de l’autrice, je n’ai pas lu ses romans précédents mais je savais qu’elle avait réécrit des contes populaires (Poison = Blanche-Neige etc). On retrouve quelques éléments fantastiques dans ce roman, ce qui m’a fait pensé à l’univers des contes.

En commençant ma lecture je ne savais pas vraiment où l’histoire allait m’emmener, je me suis laissée bercer et laissée berner également. Nous suivons Louise dans son travail, sa vie quotidienne, heureusement et malheureusement sa vie va être bouleversée par ses rencontres avec le nouveau psychiatre de son cabinet et l’épouse de celui-ci. Nous assistons à une sorte de triangle amoureux très ambigu et intriguant. J’ai passé de bons moments même si la fin du roman m’a assez terrifiée.

Lu en epub grâce à Netgalley.

Publicités
Adolescence·Amour·Ebooks·Femme·Littérature anglo-saxonne·Uncategorized

La vérité sur Alice de Jennifer Mathieu

 

Résumé :

Au lycée de Healy, la vérité est une question de point de vue.
Alice Franklin est une traînée.
Tout le monde le sait.
C’est forcément vrai puisque c’est écrit partout sur les murs des toilettes.
On dit qu’elle a couché avec deux garçons d’affilée et qu’elle a provoqué la mort de l’un d’entre eux.

 

Mon avis : Thème à aborder obligatoirement avec les jeunes. Ce roman nous emmène à la rencontre de lycéens, plus ou moins populaires, pas tous bien dans leur peau mais chacun à leur tour deviennent attachants. J’aimé les personnages d’Alice, de Kurt et de Kelsie (ma préférée je pense). J’aurais aimé que ça continue, pour suivre leur évoluation, leurs probables réconciliations.

Alice

Ebooks·Littérature

Les enfants de Calliope

Image

« On m’a dit qu’à dix-sept ans, on avait la vie devant soi… alors pourquoi ai-je l’impression de passer à côté de la mienne ? J’ai beau essayer, je n’arrive pas à trouver mon chemin. Je ne me sens pas jeune, mais en avance ; je ne me sens pas libre, mais étrangère ; je ne sens pas que tout m’appartient, car rien ici ne me fait envie. Je sais bien qu’au fond je ne suis pas encore mûre, que mes souhaits sont égoïstes, et que j’avance sans me soucier de l’avenir… Mais n’est-ce pas ainsi que ce monde fonctionne ? »

Mon avis :

Tout d’abord je tiens à remercier NatsEditions pour ce partenariat.

J’ai lu ce roman sur ma liseuse kobo, la lecture a été fluide et fort prenante.

J’ai passé un agréable moment avec l’héroïne Juliette, bon j’avoue, j’ai été très perturbée en lisant la première page, et puis tout s’est débloqué au fil des pages. Heureusement pour moi, j’ai vite accroché grâce notamment aux chansons citées au début du roman. On retrouve les ingrédients de la littérature adolescente que j’apprécie.

Les thèmes du roman sont vraiment d’actualité, on ne se perd pas dans les noms des personnages.

Le petit plus : 

La couverture est MAGNIFIQUE ! Waow, j’ai tout de suite été séduite par la couronne de fleurs de la jeune fille, les couleurs pastel des fleurs, les yeux fermés qui invitent au mystère, aux rêves.

Je pense contacter l’auteure Cyane pour en apprendre un peu plus sur son univers, son parcours etc.

Vous pouvez retrouver toutes les informations du roman sur cette page :

http://nats-editions.com/nos-ouvrages/romans/les-enfants-de-calliope.html

Ebooks·Littérature·Littérature anglo-saxonne·Uncategorized

Coup de cœur de mai : Petites confidences du Tea-Club

Coup de cœur de mai : Petites confidences du Tea-Club

Ce roman m’a tout de suite fait voyager en compagnie des trois femmes qui se rencontrent grâce à un service à thé.
En lisant ce roman, j’avais moi aussi envie de prendre le thé avec elle, de les suivre dans leurs escapades, d’assister au mariage de Jenny.

J’ai adoré le duo Maggie-Owen, ce jeu du chat et de la souris, leurs caractères, leur complicité etc.
Dan quant à lui est plutôt effacé, c’est dommage qu’on n’apprenne pas plus de choses sur lui.
Mais j’ai passé un excellent moment en leur compagnie, je ne dirai pas non pour une suite.

Ebooks·Littérature anglo-saxonne

Lecture en cours : Les petites confidences du Tea-Club

cup

Hier soir j’ai commencé à lire un roman sur ma liseuse Kobo, il s’agit des Petites confidences du Tea-Club (The vintage teacup club) de Vanessa Greene, publié en mars 2013 chez City Editions.

Tout d’abord c’est le titre qui m’a attirée, passionnée de thé depuis plusieurs années, j’ai senti que le roman allait me plaire ; et cette idée de club m’intriguait fortement.

On rencontre les trois héroïnes attirées par le même service à thé, les trois femmes sont vraiment différentes les unes des autres mais ce service va les lier.

J’ai lu 14 % du roman ou 45 pages plus précisément, j’aime beaucoup le style de l’auteur, les personnages, Jenny la benjamine ainsi que Holly la fille d’Alison. Le futur époux de Jenny ne me plait pas trop pour le moment, je ne le trouve pas très impliqué dans les préparatifs du mariage.

Affaire à suivre … mais je peux vous dire que je suis tombée amoureuse des différentes couvertures.

 

 

teag

 

teagreen

 

 

teablue

 

 

teaaudio

 

 

 

http://www.city-editions.com/WebPages2013/LitteratureConfidencesTeaClub.htm

Ebooks·Littérature·Littérature française

Demain j’arrête de Gilles Legardinier

Image

 

 

Résumé : 

Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait de votre vie ?
Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu – obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier…
Mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu’à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons-nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

 

Mon avis : 

J’ai passé un très bon moment avec Julie même si elle m’a tapé plusieurs fois sur les nerfs, pour son obsession envers le nouveau et mystérieux voisin, j’ai tout de même bien aimé sa reconversion professionnelle ainsi que ses projets tirés par les cheveux.

 

J’ai lu ce roman sur ma liseuse Kobo, ce fut  une lecture rapide et fluide. J’ai le roman Complètement cramé qui m’attend dans ma Kobo.

Ebooks·Littérature anglo-saxonne·Uncategorized

La liste de Siobhan Vivian

La Liste

 

Résumé :

Cela faisait un bout de temps que je voulais lire ce roman pour ados et puis je n’ai pas eu l’occasion de l’emprunter. Quand je l’ai collé dans ma liseuse (e-book reader) je l’ai tout de suite commencé.

Le roman commence par une sorte de tradition dans ce collège, depuis plusieurs années une liste est établie pour désigner les plus belles ainsi que les plus laides filles du lycée.

Chaque chapitre nous présente une des filles de la liste, j’ai aimé les différents points de vue à la limite des caricatures pour certaines malheureusement. Je vais certainement lire quelques passages en anglais histoire de comparer la version. J’ai globalement aimé le style de l’auteure, ce n’est pas une histoire à l’eau de rose, plutôt réaliste même. C’est dommage qu’on ne voie plus les réactions des garçons et parents d’élèves (hormis certains garçons et la principal du lycée).

Le petit plus + : 

J’ai trouvé que les notes de la traductrice étaient vraiment bénéfiques, même si je m’intéresse beaucoup à la culture anglo-saxonne et notamment aux teenagers américains, je ne savais pas que les « lycées » allaient de la troisième à la terminale.

Note de la traductrice : « Aux États-Unis, l’équivalent du collège (middle school) s’achève le plus souvent à la fin de la quatrième ; les high schools, équivalents du lycée, allant de la troisième à la terminale. (Toutes les notes sont de la traductrice.) »  © Éditions Nathan (Paris, France), 2013

 

http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=19228″><img src= »http://www.babelio.com/images/logo2.GIF » alt= »Mon profil sur Babelio.com » title= »Mon profil sur Babelio.com » border= »0″></a></div>