Huit saisons de Justin Cronin

Huit saisons / Mary and O’Neil  de Justin Cronin (2011)

huit

Résumé : Huit saisons, huit nouvelles qui, en fait, constituent un roman. L’histoire d’une famille dont chaque membre va son chemin : les études, le travail, le mariage, les enfants…

Mon avis : Acheté par hasard, ce roman constitué de huit nouvelles souligne les liens familiaux indispensables à tout être humain. Nous suivons et vivons avec O’Neil et Kay de 1979 à l’an 2000. Ce roman est bouleversant et touchant, même si je dois admettre uin bémol au niveau de la traduction, en effet Pierre Charras (1945-2014 – dont j’ai beaucoup aimé « Dix-neuf secondes ») a tendance à traduire « college/université » en Collège (en français). Or on parle bien du campus, de jeunes adultes. A revoir au niveau de la traduction

Devious Maids

Image

 

En dehors de la littérature et des livres j’ai aussi une passion pour les séries télé, principalement de séries dramatiques, quelques séries comiques et peu de séries de science-fiction.

Ma Pile d’Episodes à Regarder (ma PER) est assez longue, j’ai plusieurs séries commencées, d’autres dont je n’ai pas encore regardé « the pilot épisode », certaines que je voudrais re regarder.

J’ai entre autres : Parenthood, How I Met Your Mother, Shameless US, Girls, Misfits, Modern Family, Glee, Pretty Little Liars, True Blood

J’aime beaucoup les séries anglaises dans la lignée de Skins, This is England 86 et 88, et mon dernier coup de cœur My Mad Fat Diary découvert sur le site de Madmoizelle : http://www.madmoizelle.com/my-mad-fat-diary-235851. Tout me plait dans cette série, la musique, l’époque 90’s, les vêtements, les acteurs et pourtant j’avais eu beaucoup de mal à rentrer dans la série, l’épisode pilote ne m’a pas trop donné envie, mais j’ai persisté.

Aujourd’hui je vais parler de la série Devious Maids que je viens de découvrir, c’est en quelque sorte la petite sœur de Desperate Housewives (série que j’ai beaucoup aimé), elles ont le même créateur : Marc Cherry. Et Eva Longoria est même l’une des productrices 🙂

La saison 1 commence avec la mort de Flora l’une des domestiques, elle a été sauvagement assassinée.

Voici le résumé via Allociné :

Quatre femmes de ménage d’origine latine travaillent pour de riches familles au coeur de luxueuses villas de Beverly Hills. Lorsque l’une de leurs amies est tuée dans des circonstances mystérieuses, elles s’interrogent sur leurs rêves et leurs espoirs déçus, sur leurs patrons, tous plus névrosés les uns que les autres, et sur leur avenir…

Le format est de 42 minutes, la musique est entraînante, les personnages sont attachants même les plus bizarres de la série.

Pour le moment je n’ai vu que 5 épisodes, mais je suis agréablement surprise.

 

Demain j’arrête de Gilles Legardinier

Image

 

 

Résumé : 

Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait de votre vie ?
Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu – obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier…
Mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu’à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons-nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

 

Mon avis : 

J’ai passé un très bon moment avec Julie même si elle m’a tapé plusieurs fois sur les nerfs, pour son obsession envers le nouveau et mystérieux voisin, j’ai tout de même bien aimé sa reconversion professionnelle ainsi que ses projets tirés par les cheveux.

 

J’ai lu ce roman sur ma liseuse Kobo, ce fut  une lecture rapide et fluide. J’ai le roman Complètement cramé qui m’attend dans ma Kobo.